L’APPROCHE SYSTEMIQUE : une méthode utilisée en VSP pour les élèves de BEP

L’approche sytémique consiste à définir une problématique à partir de documents en posant une question à laquelle il faudra répondre à la fin de la séquence. Cela permet au professeur d’être plus synthétique, plus concret.
Les élèves quant à eux sont plus motivés et participent davantage. Cela leur permet enfin d’avoir une vision globale de la séquence.

A partir de cette problématique, il faut y indiquer les parties du programme concernées et étudiées, les objectifs mis en oeuvre. Le tout est TOUJOURS en relation avec le référentiel.

Le document qui permet de définir la problématique doit être choisi en fonction de l’actualité, des intérêts de la classe, de la section mais aussi en fonction des autres matières.

Pour habituer les élèves à ce type d’approche, dès le début d’année il faut leur présenter le programme en mettant en évident les relations entre les différents domaines et sujets.

Un document présentant cette approche systémique permet d’avoir une vision globale de la séquence. Par contre même si l’idéal est que l’élève soit acteur, dans la réalisation proprement dit de ce document le professeur explique les grandes notions et reformule en complétant les idées des élèves. ces derniers ne connaissant pas exactement les objectifs et compétences mises en oeuvres.
Tout au long de la séquence, ce document permet de réaliser les relations entre les séances.
En fin de séquence, ce document permet de mettre en relation les contraintes et les solutions, de mobiliser les connaissances, de proposer des solutions, de rencencer les facteurs de risque par rapport à une situation donnée et d’inventorier les mesures individuelles et collectives.

Je présente en annexe un cours sur les soirées techno qui utilise l’approche systémique. Une illustration des principes pédagogiques expliqués ci-dessus pour vous aider ...

OpenDocument Text - 1.5 Mo
Un travail complémentaire sur les déchets

Un travail sous forme d’études de documents pouvant être réalisé en autonomie