Remplacer Google Reader par une solution libre Tiny Tiny RSS, Leed, KrISS, Selfoss, Framanews, Sedna-SPIP, Shaarli, BilboPlanet, Commafeed, FreshRSS...

, par Patrice HARDOUIN

Google Reader fermant ses portes il convient de trouver une solution alternative pour alimenter en news les profs de biotechno.

Google Reader ferme ses portes le 1er juillet 2013

- Google a fermé Google Reader le 1er juillet

Chat échaudé...

Je ne tiens pas à vivre un Google m’a tuer que ce soit chez google ou chez un autre prestataire privateur de droits.

Car même si on peut récupérer les flux RSS stockés patiemment sur Google Reader, on perd de facto toutes les annotations que l’on a pu faire (tags, articles intéressants...).

Il nous fallait donc passer la planète Biotechno en gestion libre (entendez : gérée avec des outils libres).

On choisira donc préférentiellement une solution hébergée par nos soins afin de pouvoir sauvegarder tous nos travaux et pas uniquement une liste OPML des flux syndiqués.

Des outils libres

Pour remplacer l’outil Google il convient d’utiliser un outil libre du même type, à savoir : en ligne sur le web (on the clouds pour faire dans le vent). Étant donné la situation provoquée par Google, la plupart des outils libres de ce type sont en développement actif en ce moment et il y a fort à parier que des fonctionnalités très originales verront le jour sous peu.

Les outils suivant s’installent et se configurent de la même manière. Leed est nettement plus léché graphiquement, Tiny Tiny RSS est plus ancien et peu ainsi sembler plus mature (mais étant donné les vitesses de développement de nouvelles fonctionnalités, les deux logiciels doivent être déjà très semblables).

Il n’y a pas que Tiny Tiny RSS ou Leed. Vous trouverez ci-dessous une liste (non exhaustive) de solutions libres pour gérer vos flux RSS :
- Leed

PNG - 3 ko


- Tiny Tiny RSS
- Selfoss
- KrISS
- Framanews (basé sur Tiny Tiny RSS) : solution identique à Google reader (mais en version « libre ») car il suffit de s’inscrire à ce service en ligne ; il n’y a pas besoin d’installer quoi que ce soit.
- Shaarli : permet de créer un flux en sélectionnant des pages web une à une.
- Sedna si vous êtes l’heureux possesseur d’un site sous SPIP, vous permettra de diffuser automatiquement une liste de flux regroupant les sites syndiqués sur votre Spip (voir l’exemple de la « Planète Biotechno »).
- BilboPlanet permet de construire un véritable site de type « planète » visant à présenter des syndications de flux.

NomÀ installer sur un serveurAgrégation de fluxGénération de fluxGénération de liste OPMLNotre choix
Tiny Tiny RSS OUI LAMP OUI OUI OUI
Framanews qui utilise Tiny Tiny RSS non OUI OUI OUI
Leed OUI LAMP OUI OUI avec plugin rssmaker OUI
Shaarli OUI Apache HTTP Server et PHP non (mais ce n’est pas son but) OUI et des flux par tags très pratiques non (mais ce n’est pas son but)
PNG - 1.3 ko
Sedna ; nécessite SPIP OUI LAMP OUI OUI mais un seul OUI
PNG - 1.3 ko
KrISS OUI Apache HTTP Server et PHP OUI non OUI
Selfoss OUI LAMP OUI  ? non
BilboPlanet OUI LAMP OUI OUI  ?
CommaFeed OUI Apache Tomcat OUI  ?  ?
FreshRSS OUI LAMP OUI OUI OUI
PNG - 1.3 ko
PNG - 1.3 ko

Notre choix se porte donc sur FreshRSS auquel s’ajoute SEDNA et Shaarli que nous utiliserons en complément (SEDNA pour produire un flux global des sites syndiqués sur « Biotechno pour les Profs » et Shaarli pour produire un flux complémentaire de veille plus ciblé sur les TICE). FreshRSS est très intéressant, notamment grâce à ses plugins.

Toutes les alternatives à Google Reader sur alternativeto.net

Installation sur un serveur web

Que vous choisissiez de vous auto-héberger ou d’utiliser un hébergement mutualisé l’installation est la même. Il faut un hébergement proposant PHP et MySQL.
- installation de Leed
- installation de Tiny Tiny RSS

Mise à jour automatique des flux

Lors de l’installation de Tiny Tiny RSS la mise à jour automatique des flux ne se fait pas. Il faut choisir une méthode de mise à jour.

Sur un hébergement mutualisé le plus simple est de choisir la méthode utilisant le crontab :
- méthode de mise à jour des flux pour Leed
- méthode de mise à jour des flux pour Tiny Tiny RSS.

Il existe de nombreux hébergements mutualisés proposant PHP, MySQL et Crontab (souvent via SSH).

ATTENTION : je ne cherche pas à faire de publicité pour un hébergeur privé. Les quelques lignes qui suivent sont là pour présenter l’absence de difficulté à utiliser des outils aux noms qui peuvent paraître abscons (SSH, PHP, MySQL, Cron...). L’hébergeur cité ci-après n’est qu’un exemple.

Si on prend l’exemple de l’hébergeur AlwaysData.com (gratuit pour un petit site comme Leed ou Tiny Tiny RSS), la documentation présente toutes les informations nécessaires à l’utilisation de Cron :

Fonctionnement de Leed ou Tiny Tiny RSS

Le fonctionnement de telles applications est trivial, il suffit de suivre les indications présentées à l’écran.

Générer un flux global

Sur Tiny Tiny RSS il suffit de cliquer sur le petit logo RSS qui s’affiche à droite de la catégorie que vous êtes en train de visualiser pour en afficher le flux global.

Ainsi, on peut avoir le flux des « Nouveaux articles » ou de la « Planète Biotechno » (catégorie créé pour classer tous les flux des sites pédagogiques académiques en biotechno).

PNG - 91.3 ko

- Flux RSS de la Planète Biotechno (pris en charge par Leed)

Un indicateur pour le bureau d’Ubuntu

PNG - 5.2 ko

Pour afficher les nouveaux articles sous forme de popup directement sur le bureau d’Ubuntu il suffit d’installer feedindicator et de lui copier-coller le lien RSS des « Nouveaux articles » de votre Tiny Tiny RSS.

PNG - 95.6 ko
PNG - 39.4 ko
PNG - 16.5 ko

Auto-alimenter des comptes Facebook, Twitter, Identica

L’utilisation de compte (privateurs) comme dlvr.it permet d’alimenter automatiquement les comptes suivants avec le flux RSS global de la planète Biotechno :

- Facebook Biotechno
- Twitter Biotechno

Indexer les sites qui n’ont pas de flux RSS

En ce qui concerne les sites de ressources pédagogiques académiques, certains sont vraiment très basiques et ne présentent même pas de flux RSS.

S’ils publient tout de même des contenus potentiellement intéressants, il est possible de les indexer en leur créant un flux RSS avec le service Page2RSS.

Si vous souhaitez récupérer les flux de comptes Twitter (sans même avoir à vous inscrire sur Twitter) c’est possible avec RSSbridge.