Bureautique

Faciliter la lecture de ses documents pédagogiques par les élèves dyslexiques

Le simple respect de quelques règles de mise en page et l’utilisation de police de caractères adaptée permet de faciliter la lecture d’une partie des dyslexiques.

Pour commencer je vous conseille la lecture de cet article de Arnaud Durand : Tout pour les dys... qui explicite le minimum à savoir concernant notre problème : « comment rester lisible auprès des dyslexiques ? ».

Voir également ce dossier de la MAIF sur les « DYS »

Écrire clairement, espacer les mots... que de règles simples pouvant faciliter la lecture de nos élèves dyslexiques. On peut ajouter des polices de caractères libres pour rédiger nos documents afin qu’ils aient davantage de chance d’être compris par ces élèves.

Présenter l’information de manière différente

Un cours classique présentant un ensemble de questions/réponses purement textuelles bloque généralement l’apprentissage de nos élèves. Les exemples qui peuvent être donnés permettent à l’élève de structurer sa pensée plus facilement et logiquement. Outre les diagrammes et méthodes obligatoires (car cités au référentiel ou au programme) de nombreuses méthodes peuvent être utilisées pour faciliter la transmission et la validation de compétences.

De la réponse sous forme de phrase construite au schéma

Une question demandant une réponse purement textuelle sollicite, de la part de l’élève, de nombreuses capacités autres que celle principalement visée par la question. Être capable de rédiger correctement une réponse textuelle construite (sujet, verbe, complément) est, certes, une capacité incontournable pour l’élève, mais n’est pas nécessaire pour chaque réponse.

Il convient, pour s’en rendre compte, de prendre appui sur ce qui se passe en entreprise : de nombreux outils permettent de transmettre les informations (rapports d’activité, rapport d’anomalie...) en ne faisant aucune phrase construite. Parmi les exemples utilisés régulièrement par les enseignants, il y a évidemment les bulletins d’absences ainsi que les "clicodromes" pour les validations de compétences...

Fort de ce constat, il convient de mixer les réponses sous forme de phrases construites et les réponses sous forme de tableaux, listes, schémas...

Utiliser les cartes mentales pour faciliter l’utilisation de l’écrit

Tout un panel d’outils libres sur une simple clé USB

La Framakey « Dys> édition

La Framakey Dys propose tout un panel d’applications pour les « Dys » directement utilisables depuis une simple clé USB (sans la nécessité d’une installation des logiciels présentés). Cet outil est le résultat du travail du site Orthophonie et Logiciels Libres.

Les polices de caractères libres pour les dyslexiques

Webographie sur la police OpenDyslexic

Webographie sur l’espacement des lettres

Il existe aussi Alphasymbolic : cette police remplace les caractères latin habituels par des symboles censés être plus faciles à lire par des dyslexiques, il va de soit que cette police nécessite un entraînement important avant de pouvoir être lue par ses principaux intéressés.